radiopradiovsharetoolundohidexoxpxvc1pc2pc3pc4pc5pc6pc7pc8pc9pc0pc1vc2vc3vc4vc5vc6vc7vc8vc9vc0varrowoarrowvbackbackarrowboxpboxvcalculccheckoccheckpccheckvcerclepcerclevcheckocheckpcheckvcloseoclosepclosevquoteemailexpandviewinfolocationovalepovalev paral pinplusopluspplusvprintradioorightangleleftangledownloadspeceyeviewcreditpaymentfacebooktwitterinstagramyoutubecbackarrowoprintoshareowarningeditwrenchpinmaplocalizationchelpcalfullocvalideocclearocdeleteocaddocremoveocinfoodeletetwarningocalemptyocemailocfacebookoctwitterocfacebookpcinstagrampctwitterpcyoutubepgrid3x3twarningppdfthreesixtyarrow-blackarrow-whiteplay-btnfiltersearchextlinksquare
Retour à Blog

Aux prochaines 50 années de design et d’innovation chez BRP



Philippe Petit a traversé l’océan pour rejoindre BRP il y a 18 ans. Recruté dans sa France natale, il faisait alors un stage de fin d’études chez Renault, le plus gros fabricant français d’automobiles. Ce qui l’a motivé à faire le voyage au Québec, c’était nos produits. Adepte de motos en France, il voyait une foule de possibilités de s’amuser avec ces jouets pour adulte que BRP produisait. Presque deux décennies plus tard, après avoir travaillé sur de nombreux projets de concept-avancés, joué avec les moteurs hors-bord Evinrude et les motoneiges Lynx, Philippe est chargé de projets et designer industriel senior, Ski-Doo.

Le succès du design chez BRP provient, selon lui, de la complémentarité de l’équipe. Il souligne le travail important des personnes qui recrutent pour BRP, puisque grâce à elles chaque nouvel employé vient combler un rôle important de ce grand casse-tête.  Les multiples cultures – 12 à présent – s’entrechoquent, mais enrichissent le résultat. « On n’a pas les mêmes façons de voir, mais ça clique ensemble. » Philippe reste modeste sur sa propre influence pour créer des synergies entre équipes. En tant que chargé de projet, il doit aussi s’assurer que le design et l’ingénierie travaille de concert pour mener à bien une initiative. En citant l’exemple de la plateforme REV Gen 4, il reconnaît qu’il a été un élément scellant, et que l’unicité entre les départements a été magique.

Lorsqu’on lui demande ce qu’il conseille aux jeunes designers pour assurer l’avenir de l’innovation chez BRP, il est sans équivoque : l’immersion dans l’expérience des clients avec les produits est un must. Il ne suffit pas de l’effleurer ou de l’interpréter à sa sauce, il faut se rouler dans le « cambouis » pour s’imprégner de la vraie culture. « J’ai beaucoup, beaucoup appris en m’immergeant. »